Réhabilitation de raccordement

 
Rénovation de raccordement par la technique du chapeau
Après chemisage ou en combinaison avec un chemisage partiel de la canalisation, les raccordements sont rendus étanches sur une vingtaine de centimètres par la pose d’un chapeau. Il est constitué d’un support en feutre et/ou fibres de verre imprégné de résine à deux composants. Le placement du chapeau dans la conduite est réalisé au moyen d’un robot autotracté multifonctionnel muni d’une caméra.

 

Rénovation de raccordement par injection de résine ou de mortier
Les raccordements présentant des cavités au droit de la jonction entre le branchement et la canalisation principale sont traités par la technique de réhabilitation par injection. Une fois un coffrage provisoire installé, le matériau – qui peut être de la résine ou du mortier à haute résistance aux sulfates – est injecté pour combler l’espace vide tout autour du raccordement.